AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme si j'avais que ça à faire de raconter ma vie. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nak'Nuin O'Khahel

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 14/02/2017

Fiche de Rp
Niveau: 1
Barre de vie:
500/500  (500/500)
Barre de magie:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Comme si j'avais que ça à faire de raconter ma vie. [Terminé]   Lun 20 Fév - 18:26

Nak’Nuin O’Khahel





Nak »

Age » 1720 ans

Sexe » Homme

Race désirée » Vampire

Race officielle (ne pas remplir) » Vampire

Pouvoir de base » Illusion Cauchemardesque

Personnage sur l'avatar » Squall Leonhart


Physique


Je suis grand, ouais non, je ne suis pas un géant non plus, je fais 1m78. Je ne suis pas très fin, je ne suis pas gros, j’ai de la chair là où il faut. Je suis le genre de gars qui s’en fout un peu de son physique, de ce fait je ne suis pas très baraqué, mais ne me prenez pas non plus pour ce que je ne suis pas, j’ai ce qu’il faut pour me défendre. Je n’ai pas un teint des plus pâles, je n’ai pas une peau parfaite, j’ai quelques cicatrices çà et là, mais ce n’est pas bien important.

Mon visage …..Il n’a rien de particulier, bon, je ne suis pas laid, mais j’ai quelques défauts, sans plus. Mon nez est plutôt long et fin tandis que mes yeux sont petits. Mes iris sont bleu clair, presque gris en fonction de la luminosité -mais ça on s’en tamponne-. Mes cheveux sont châtains et assez désordonnés, particulièrement par ce que j’ai autre chose à faire que passer trois ans devant une glace.

Caractère


Mon caractère, hum ? Comment me décrire ? C’est assez con de demander à quelqu’un de se décrire psychologiquement et surtout honnêtement. Bref. Je pense être quelqu’un de plutôt calme, du moins, la plupart du temps, quand quelque chose ( ou quelqu’un ) me les brise, je le fais gentiment savoir à tout le monde. Je ne suis pas très aimable la plupart du temps, même cassant quand je l’ai décidé. Il m’arrive souvent de m’amuser à être un connard de service, gratuitement. Mais je peux aussi parfois me montrer sympathique, si la personne en face est pas trop agaçante, si je suis de bonne humeur, bref, c’est rare. Je ne suis pas du genre à perdre mon temps sur des trucs futiles. Quand j’ai un but, un objectif, je ne m’encombre pas avec des détails futiles, je fais mon travail le plus objectivement et le plus rapidement possible, je prends aussi garde à ce qu’il soit bien fait. Je suis assez égoïste, je prends rarement en pitié aussi, il est rare que je me fasse apprécier, il est aussi rare que j’apprécie quelqu’un. Mais si cela arrive, la plupart du temps, je serai un peu moins égoïste en présence de cette personne. Je me montre parfois violent, presque sadique quand je suis agacé. Bref, je pense pas avoir grand chose de plus à dire, et dans tous les cas, j’en ai pas envie.

Explication du pouvoir


Son pouvoir consiste à créer une illusion, très réaliste d’une personne, ou de choses que la personne visée convoite. En apparence, au début, ce pouvoir semble merveilleux. Mais l'illusion devient une vraie torture mentale et détruit la chose ou personne  convoitée, ou chérie. Une fois l'illusion terminée, la personne peut en garder un traumatisme ( cela varie en fonction de la sensibilité de la personne ) et il est probable qu'elle en fasse des cauchemars bien que Nak'Nuin n'a pas le contrôle sur cela avec son pouvoir.

Nak’Nuin peut donc torturer qui il souhaite avec son pouvoir pour obtenir ce qu’il veut. C’est aussi un bon moyen de vengeance ou de combat/protection. Il peut faire durer une illusion pendant environ cinq minutes ( bien qu’il est rare qu’il l’utilise si longtemps ) sans craindre l'affaiblissement, bien que cela dépend de la personne visée en partie.

Les illusions sont plus réalistes quand la chose ou la personne chérie/désirée n’est pas inconnue à Nak’Nuin. Sachant que certaines personnes sont plus ou moins affectées en fonction de leur sensibilité, il ne peut jamais garantir un résultat exactement comme il le souhaite.



Histoire





Imaginez un monde où tous les problèmes que nous avons sur terre ne sont plus. Imaginez un monde où tout l’impossible est possible. Imaginez un monde où la mort vient tard… très tard. Imaginez un monde où la peur ne semble plus exister. Où tout semble parfait. C’était là où je vivais. Dans ce monde où tout le monde avait une vie tranquille, dans ce monde où tout était “super génial”.

Dans ce monde, tous s’entendaient bien. Dans ce monde, dire “J’ai 1720 ans” était tout à fait normal. Dans ce monde, tout ce que vous imaginez prenait vie. Dans ce monde, vous aviez ce que vous vouliez.

En réalité ce monde n’était qu’un tas de mensonges et de merdes. Dans ce monde, toutes les embrouilles étaient dissimulées, quand tu n’aimais pas quelqu’un tu jouais l’hypocrite, et quand tu ne le faisais pas tout le monde t’ignorait. Dans ce monde, le taux de mortalité très bas causait  peu à peu une surpopulation beaucoup trop ingérable, mais comme tout était “super génial”, tout allait s'arranger enfin ! Dans ce monde, l’imagination était canalisée par ceux qui dirigeaient, pour que tout ceux qui avaient un peu trop raison ou qui, réfléchissant trop, étaient mis hors d’état de “nuire”, d’une façon bien mystérieuse. On te faisait croire que ta vie était parfaite, que tu n’avais aucun problème. On te faisait croire que tout était comme tu le désirais, que tu aimais ton travail, ta maison, tes voisins, tes collègues...ta vie. On te faisait croire que tu aimais être un mouton.

On nous prenait tous pour des cons.

Moi, j’avais une vie tranquille. J’étais assez solitaire, parfois un peu mal vu. Mais je me comportais presque comme un mouton parfait, pour qu’on me foute la paix plus que par envie. J’envoyais parfois chier le monde, mais je n’envoyais pas chier l’illusion de vie parfaite qu’on m’offrait. Je n’étais pas plus heureux que ça mais je n’étais pas non plus malheureux. J’avais une vie calme, à 1720 ans ( équivalent de la trentaine ). Je travaillais dans un de ces endroits de jeux où les gens s’amusaient à se tirer dessus avec des “flingues” chargés à la peinture. J’avais un appartement, plutôt simple. J’rentrais parfois dans la nuit, mais je m’en foutais un peu. Je n’avais pas de grands amis, mais j’avais quelques potes, ou pas, qui essayaient tant bien que mal de me supporter, en bons hypocrites. Mais j’allais bien, je vivais sans faire chier qui que ce soit et sans que d’autres viennent m’emmerder.

Moi aussi, je prenais tout le monde pour des cons, en silence.
Mais bien sûr, comme tout bon con qui demande juste la tranquillité, ‘y a fallu que ça parte en couille. Ouais, c’était bien ça, ‘y a fallu qu’on me foute des problèmes sur le dos juste parce que j’suis pas aveugle. Bref. Comme tous les jours, je me rendais à mon travail, les mains dans les poches et mon sac sur le dos. J’ignorais le monde. Mais une fois arrivé à l’endroit voulu, j’suis tombé sur une meuf fringuée comme une mannequin qui s’approchait d’un de mes collègues qui avait apparemment rien demandé à la vie. Ce mec était sympathique quand il voulait, mais il s’était déjà fait taper sur les doigts par les forces de l’ordre à cause de ses trop-pleins d’imagination. Au début, j’ai bloqué sur place. Mais au final, j’haussai les épaules et me dirigeai vers l’entrée du personnel.

Je ne pensais pas que cette scène allait en réalité m’amener à la mort. C’est drôle, quand on y pense.

Plus tard, en ayant fini mon service, je repartais de nouveau pour mon chez moi. Je faisais pas attention à grand chose, comme à mon habitude. C’est sûrement pour ça que j’ai pas remarqué tout de suite que y’avait quelqu’un qui me suivait. Une fois rentré, je posai mon sac à terre et je m’étirai. Quand je remarquai une silhouette dans le reflet de ma fenêtre, je me retournai instinctivement, sur mes gardes. Et c’est là que je la revis, cette femme. Elle avait rien de particulier, ‘fin, c’est pas comme si je m’étais vraiment attardé sur son physique. Ce qui m’importait surtout, c’est ce qu’elle foutait chez moi. Alors, je lui posai la question, et, comme toute personne tordue, elle me répondit qu’elle était là pour moi. Je ne remarquai pas ses canines plus longues qu’à l’ordinaire. Elle me parla alors.

“Vous savez, voir des choses peut parfois coûter une vie… tout comme un trop-plein d’imagination.”

5 minutes.

“J’ai pas b’soin de vous pour savoir ça.”

Un peu moins.

“Tu as vu des choses que tu n’aurais pas dû voir.”

Un silence. 4 minutes.

“Triste. Quoi donc ?”

“La mort de ton collègue.”

Je ne compris pas tout de suite, mais je finis par saisir. 3 minutes.

“Ah. Ok ?”

“Tu vas le rejoindre.”

Elle s’approcha de moi, je saisis un couteau et le pointa vers elle. 2 minutes. Elle s’avança plus rapidement alors que je trébuchai en voulant esquiver. Elle sauta et me plaqua au sol en me tenant par le cou. Elle s’approcha. 1 minute. Je vis ses canines effrayantes. 30 secondes. Elle croqua mon cou, j’essayais de me dégager.

20 secondes. Je sentais mon pouls devenir plus lent.

10 secondes. Je ne pensais plus.

00 seconde. J’crois qu’après je suis mort.




& toi ?



Prénom/Surnom » Nak
Date de naissance » 05/08/Mur.
Sexe » La réponse D.
Comment avez vous connu le forum ? » Because.
Pourquoi t'être inscrit ? » Parce que Ange est convaincant et surtout parce que ce forum est très intéressant.
Impression sur le forum » Badass.
Code du règlement » Validé par l'alcoolique...
Crédits ~ FlutterSh'Aim

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
Admin
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 07/07/2012

Fiche de Rp
Niveau: 50
Barre de vie:
120000/120000  (120000/120000)
Barre de magie:
15000/15000  (15000/15000)

MessageSujet: Re: Comme si j'avais que ça à faire de raconter ma vie. [Terminé]   Lun 20 Fév - 22:19


 
 Bienvenue à toi

 Nak’Nuin O’Khahel (aime... Vas-y cherche la vanne.)

Félicitation, tu es désormais des nôtres, jeune vict... aventurier. Pour conclure ta validation je te prie de renseigner ton avatar ici

Ton aventure commence maintenant en tant que Vampire: je te laisse la possibilité d'effectuer ton tout premier RP d'initiation obligatoire seul ou en groupe. Le/les membre(s) avec le/lesquels je te laisserai voir pour débuter est/sont : Yel Hawkins. Une fois vu avec ce dernier, vous déciderez si vous voulez faire votre premier RP ensemble, ou chacun de votre côté. Si aucune décision n'est prise par l'un de vous sous 72 heures, un Rp sera créé pour chacun d'entre vous. Préviens nous par MP, et tu recevras le lien du RP créé.

Une fois la civilisation gagnée, tu auras la possibilité de prendre part aux différentes missions du panneau d'affichage ici. Tu peux dès maintenant créer un journal intime pour faire un point sur ton aventure et sur tes liens dans le monde de Rock Insane, mais aussi signaler une absence par là et faire une demande de RP par ici. Je te précise également que tu as désormais accès au flood et à la totalité du forum.

Si tu as une quelconque question tu peux me la poser par MP, à moi ou aux admins que tu pourras voir sur la page d'accueil, ou même sur le topic prévu à cet effet.

Encore une fois, je te souhaite la bienvenue, amuse-toi bien et n'oublie pas... Pas besoin de lire les petites lettres en bas du contrat, après tout, c'est pas comme si tu avais signé avec le diable. ♥



L'ombre et le joyeux staff de Rock Insane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rock-insane.forumactif.org
 
Comme si j'avais que ça à faire de raconter ma vie. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [sondage]Les cheveux de Bill
» Si J'avais Au Moins.. à la radio
» Heureux qui comme Régis a fait un beau voyage.
» Je vous déteste - Fais comme tu veux
» La musique...comme torture!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kurai Sekai † Rock Insane :: Pour bien débuter :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: